Projets internationaux

Projets internationaux

“Les instituts supérieurs privés d’enseignement islamique : Réalités et enjeux de la formation des cadres religieux en France” soutenu et financé par le Bureau Central des Cultes (DLPAJ-Ministère de l'intérieur), depuis Septembre 2018- 16 mois :

Il s’agit d’une radioscopie des dynamiques de formations privées sur l'islam en France dirigée conjointement par Farid El Asri titulaire de la chaire “Cultures, Sociétés et Faits Religieux”- UIR et la chercheuse Sophie Bava, qui représente le Laboratoire Population - Environnement – Développement (LPED) et l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD). 

Ce projet intitulé « Les instituts supérieurs privés d’enseignement islamique : Réalités et enjeux de la formation des cadres religieux en France » s’inscrit dans le cadre d’un programme de recherche « Islam, Religion et Société » soutenu par le Bureau Central des Cultes (DLPAJ-Ministère de l'intérieur) et destiné à relancer les études sur l’islam de France et l’islamologie. 
L’objectif de ce programme est de comprendre la diversité des courants, discours et pratiques relatives à l’islam contemporain en France, sa composition, ainsi que les usages passés et présents du corpus religieux islamique.

entre USL-B/La chaire « Cultures, Sociétés et Faits Religieux » -UIR, Université de Padoue et l’Université N.E de Konya - Turquie (2020-2023) : « Arriver, vivre et quitter l’Europe : les Marocains et les turcs d’Europe comme étude de cas », depuis Octobre 2018 :

Ce projet est une analyse comparative sur la migration vers le Maroc et la Turquie. Il porte essentiellement sur les mobilités des personnes d’origines turque ou marocaine vivant en Europe et développant une relation au pays d’origine. Il sera question alors, d’identifier et d’analyser comparativement les multiples raisons et processus migratoires des immigrants marocains et turcs qui se sont installés en Europe, pour quelque raison que ce soit, et ont décidé de retourner dans leur pays d’origine.

Prevenzione e Interazione nello Spazio Trans-Mediterraneo – Prevention and Interaction dans l’espace Trans-Méditerranée (Depuis Juin 2018):

Signature d’une convention de coopération entre l’UIR et l’université italienne Del Piemonte Orientale pour la réalisation du projet intitulé PRIMED : Prevenzione e Interazione nello Spazio Trans-Mediterraneo – Prévention et Interaction dans l’espace Trans-méditerranéen. 

Le projet vise à créer un réseau d'universités dans le cadre d’une coopération entre les universités italiennes et celles d'États membres de l'Organisation de la coopération islamique. Il est également envisagé, par le biais d’un partenariat entre la chaire “Cultures, Sociétés et Faits Religieux”- UIR et l’Université de Padoue, de lancer une Winter School. Il sera question de développer un programme de formation à l’adresse des acteurs de la prévention, des milieux pénitentiaires et de la justice. Des juristes, experts du droit et autres acteurs clés constitueront ledit programme italo-marocain. Le corps enseignant sera paritaire entre les partenaires.

Partenariat entre la chaire “Cultures, Sociétés et Faits Religieux”- UIR et l’Université Saint-Louis Bruxelles pour l’établissement d’une Spring School & Summer School Bruxelles & Rabat 2019-2020, depuis Novembre 2018 :

Ce partenariat entre l’UIR et l’USLB vise à développer conjointement une “Spring School & Summer School Bruxelles & Rabat 2019-2020”, dans le cadre de la 12ème édition (2019-2010) du certificat interuniversitaire « Sciences religieuses et sociales : Islam dans le monde contemporain » (UCL/USL-B & EmridNetwork). 

Ce projet porte sur une initiation à la langue et à la culture arabo-musulmanes. L’objectif des universités partenaires est d’organiser ces écoles dans une relative interdépendance pour favoriser la mobilité étudiante (contenus et modalités pratiques).

L’UIR comme université partenaire pour le programme ERASMUS+ INTERNATIONAL CREDIT MOBILITY, depuis Décembre 2018 :

Il s’agit d’un partenariat entre l’UIR (la chaire « Cultures, Sociétés et Faits Religieux » et Erasmus+ qui accorde une mobilité interuniversitaire aux étudiants, doctorants et professionnels ayant pour objectif de les engager dans de nouveaux domaines de la recherche sur une échelle internationale. 

Ce programme permettra aux étudiants d'acquérir une expérience internationale fondamentale, de développer de nouvelles compétences et de prendre un bon départ dans leur carrière. Quant aux professionnels, il s'agit de développer de nouveaux réseaux professionnels et d’assurer le partage des meilleures pratiques.